Numériser des photos, négatifs ou diapos

lundi 19 mai 2008, par matthius

Généralement les photos ont une très bonne résolution surtout quand ce sont des diapos ou des négatifs. Il faudra donc augmenter la résolution du scanner pour numériser des photos.


Scanner

Un scanner à plat coute peu cher et dure longtemps. Il faudra l’acheter en prise USB si possible. Les diapos et négatifs sont de meilleure qualité que les photos. Il faut donc acheter un scanner photo qui possède un module diapos et négatifs ( numérise généralement 2 diapos ou 2 négatif ). Les meilleurs scanners numérisent les transparents.

Marques les plus cotées : AGFA (occasion), HP, CANON, EPSON ( série des PERFECTION )

Il faudra dans l’achat du scanner prendre en compte la taille de ses pages ( A4 ou A3 ) ou de ses négatifs ( 35 mm ou 4 par 5 pouces ). Les scanners A3 ou négatifs 4 par 5 pouces coutent deux à trois fois plus chers.

Quand on sait qu’il suffit d’une lumière uniforme pour scanner un négatif, on pourra essayer de créer sa lumière uniforme pour scanner des négatifs plus gros que la normale. Cependant il faudra essayer de paramétrer manuellement les couleurs.
On pourra s’aider d’un scanner négatif classique afin de récupérer les informations de couleur pour ensuite scanner avec sa propre lumière uniforme. Pour ma part je n’ai pas essayé de faire cette manipulation. Il faudra peut-être préférer LINUX qui offre de plus grandes propriétés de paramètrages.

Il s’avère que les utilisateurs WINDOWS vendent leur ancien matériel informatique car il n’est plus compatible avec la dernière version de WINDOWS. Les utilisateurs LINUX peuvent donc récupérer de bons matériels à de bons prix. Il faut cependant vérifier si le scanner USB est compatible LINUX dans les documents joints. Le document a été créé en avril 2010 à partir de http://www.buzzard.me.uk/jonathan/scanners-usb.html.

Numérisation

Pour la numérisation ne pas hésiter à augmenter la résolution. La résolution augmentée augmente le temps de numérisation. Une page A4 se numérise au minimum en 400 points par pouces. Une petite photo se numérise au minimum en 600 points par pouce. Les négatifs et diapos se numérisent au minimum en 1600 points par pouce. Il faudra préférer les très hautes résolutions non interpolées ( le scanner refait un balayage qui peut être approximatif ). Si le scanner numérise vite ne pas hésiter à augmenter la résolution. Enlever les poussières régulièrement.

Pour la retouche il est possible dès la numérisation d’augmenter la luminosité. Si vous pouvez augmenter le gamma vous aurez sur les bons scanners des numérisations plus détaillées. Les photos perdent de la couleur. En augmentant le contraste et la luminosité on aura une impression de meilleur rendu.

Retouche

Il est possible d’augmenter la luminosité et le contraste sur ordinateur. Seulement on a tendance à trop ou ne pas assez forcer sur cet aspect. Il faut que la photo soit ni trop frapante ni pas assez visible. Les couleurs réelles doivent être gardées.

Les photos couleurs peuvent ensuite être enregistrées en niveau de gris. Si une photo noir et blanc est trop jaunie on peut la préférer en niveau de gris. Sinon on garde sa texture en couleur. Les négatifs kodachrome peuvent potentiellement retrouver les couleurs originales. Seulement il faudra une manipulation chimique. Les numériser avant de faire cette manipulation.

Impression

Pour l’impression préférer le développement photo sur internet en papier KODAK ou FUJI voire une imprimante laser. Mais la photo pour ce dernier cas durera moins longtemps. Faire des sauvergardes ou graver des CDs des photos.

Outil gratuit de retouche photo : GIMP

titre documents joints


matthius

Médias

Mots-clés

Accueil